Bienvenue à l'Elevage de
Chiens de Race
des Tommyknockers


Chiens de race Berger Belge Malinois

Le Berger Belge Malinois, chien du 1er groupe, appartenant à la catégorie des chiens de berger, utilisé plus rarement de nos jours pour garder les troupeaux, s'est plutôt fait une réputation grâce à ses grandes capacités athlétiques dans le monde sportif canin, où il excelle. Sa souplesse et sa vivacité font de lui un chien polyvalent - défense, pistage, travail de recherche de stupéfiant, en avalanches, dans les décombres... - Il est très proche de son maître, et adore travailler.

Mes clients sont souvent des particuliers, des familles qui s'adonnent aux joies des sports canins, qu'ils découvrent après être allés à l'école du chiot, comme je leur ai conseillé.
Certains poursuivront au sein de leur club canin, d'autres feront une activité sportive avec leur Berger Belge Malinois, telles que VTT, course à pied, Cani cross, nage, balades, randonnées...

Il sera toujours très agréable et gratifiant d'initier son Berger Belge Malinois au partage d'une activité avec son maître, car il en a toutes les capacités. En tenant compte de ses ascendants, de son mode d'élevage, du travail de socialisation et d'éveil effectué avant son départ, à 9 semaines.

Le Berger Belge Malinois est un excellent chien de famille lorsqu'il trouve avec son maître des compensations physiques.

Il faut cependant réfléchir à votre engagement sur la durée.
Le Berger Belge Malinois est un chien qui a conservé une grande rusticité, il est une force de la nature et vieilli très bien.
Faire l'acquisition d'un tel chien vous engage pour 12 à 15 ans minimum. Il reste d'un tempérament jeune longtemps. Balades, séances d'éducations qui mèneront à un échange et à une belle complicité seront d'actualité durant de nombreuses années.


Cliquez sur les photos pour les agrandir


Vanda et ses chiots

Dalko des Tommyknockers


Chiots de 6 semaines


Chaque race canine possède ses pathologies.
Je ne parlerai ici que des 3 races que j'élève.

Pour le Berger Belge Malinois, il s'agit de la dysplasie de la hanche.
Il est tout à fait préférable que le chien, qui sera appellé à se reproduire, après avoir passé l'examen de confirmation soit radiographié.
Cette étape se déroule sous sédatif, une seule radio suffira. Le chien sera placé en extension complète des 2 membres postérieurs, ceci nécessitera une position rigoureuse du bassin et des membres, sous anesthésie obligatoire.
Subjectivement, on pourra parler de causes d'erreurs quand à la façon dont est prise la radiographie, dans la façon dont elle sera lue, il y aura aussi les facteurs nutritionnels, ainsi que l'hérédité.



De gauche à droite : GRETA, JAZZ, GOHAN et JALKAN